Messages

Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...Hockey: la réunion de parents se tiendra mercredi le 12 septembre à 19h à l'auditorium ///Ne manquez pas notre journée portes ouvertes du 30 septembre prochain de 13h à 16h...

Raphaël Pelletier, un receveur prometteur

Pelletier a signé une entente avec l'université TCU au Texas

S’il figure parmi les meilleurs jeunes joueurs de baseball au Québec, Raphaël Pelletier le doit à ses qualités athlétiques, mais aussi à sa connaissance du jeu.

À n’en point douter, l’athlète de 16 ans, qui habite à Mascouche, maîtrise déjà les subtilités du métier de receveur. Dans le jargon, on dit qu’il a «une bonne tête de baseball».

«Mon rôle, c’est de faire le travail derrière le marbre, je dois rendre les lanceurs meilleurs et c’est ça qui aide à faire gagner l’équipe», résume-t-il simplement.

 

Au cours des derniers mois, Pelletier a ainsi contribué aux nombreuses victoires de l’équipe 16U de l’Académie Baseball Canada (ABC), qui rassemble les meilleurs joueurs de 16 ans et moins au Québec. Il y a eu ce triomphe lors d’un tournoi en Caroline du Nord, en juin, puis deux autres conquêtes au Texas, à la fin du mois de juillet.

Pelletier s’est fait remarquer particulièrement à la compétition tenue sur le terrain de l’Université Texas Christian (TCU), à Fort Worth. Un représentant de l’institution l’a ensuite scruté de plus près à Indianapolis, où il avait été invité pour démontrer son talent dans le cadre d’un événement destiné aux espoirs. Résultat: Pelletier a obtenu une intéressante bourse d’études afin de se joindre au prestigieux programme de TCU à compter de 2020.

Un art à peaufiner

Advenant qu’il soit repêché par une équipe du baseball majeur dans les prochaines années, Pelletier aura toujours la possibilité d’accepter une offre pour aller directement chez les professionnels. Il réalise toutefois que les organisations préfèrent souvent repêcher des joueurs universitaires.

«Je veux finir mes études, mais ça dépend toujours des offres, dit-il. Surtout, si je me sens prêt pour le baseball affilié, je pourrais écouter.»

Pour l’instant, Pelletier n’en est pas encore là. Il a du temps pour peaufiner son art.

Le receveur parle de l’importance de bloquer la balle, de bien recadrer les tirs, d’entretenir une bonne relation avec les lanceurs, mais aussi avec l’arbitre derrière lui.

«Rapidement après avoir commencé à "catcher", j’ai appris que ce n’était jamais la faute du lanceur», vient noter Pelletier, avec une pointe d’humour.

Selon lui, c’est au receveur de récupérer les tirs imparfaits et de faire les acrobaties nécessaires pour garder intacte la confiance des lanceurs.

«Mon rôle, c’est aussi de bien "framer" et d’aller chercher des prises pour les lanceurs», reprend Pelletier, avec une passion évidente pour le poste de receveur.

Pour y arriver, on bouge savamment le gant ou on place les pieds différemment. À chacun ses trucs pour faire croire qu'une balle est dans la zone des prises. Afin de contrer les buts volés, Pelletier désire améliorer davantage la force de son bras, mais il réussit déjà à piéger bon nombre de coureurs en vertu de la vitesse de son jeu de pieds.

Malin au bâton

Brillant en défensive, le jeune receveur tâche de transposer le tout à l’attaque afin de contribuer à sa manière.

«Je ne suis pas un gars qui va la mettre de l’autre bord de la clôture, a-t-il convenu. Je m’efforce de bien faire les petites choses, lors d’un frappe et court ou au moment de faire avancer un coureur de 90 pieds. Je ne me fais pas retirer souvent sur des prises et ça me permet de provoquer des choses.»

En attendant de passer au prochain niveau, le jeune homme continue d’étudier la «game». Parmi ses idoles, il dit apprécier la façon dont le Québécois Russell Martin gère les matchs derrière le marbre chez les Blue Jays de Toronto de même que le calme du receveur des Cardinals de St. Louis Yadier Molina.

- Raphaël Pelletier fait partie des Québécois qui ont été invités au tournoi T12 présenté au Rogers Centre, à Toronto, du 13 au 17 septembre. L’événement doit rassembler les 160 meilleurs espoirs au Canada.

Texte de Benoit Rioux, TVA Sports (Crédit photo: Antoine Meunier)

 

 

Commanditaires

La Cage Brasserie Sportive
Autocars Gaudreault
AM Sports
Hockey Experts
Bauer

Social

Météo

Dernières nouvelles